Comment entretenir sa motobineuse ?

Une motobineuse est un outil puissant et robuste qui donne des résultats rapides et d’une efficacité impressionnante qui vous permet d’obtenir un résultat parfait, rapide sans effort physique et qui vous fera en plus gagner un temps précieux. Avec un équipement comme celui-ci travailler la terre, jardiner devient un plaisir et non plus une corvée. C’est un travail long, fastidieux et ingrat, grâce à cet outil de jardin tout cela ne sera qu’un lointain souvenir. Le travail deviendra d’une facilité déconcertante, et même un jeu d’enfant, en effet les marques travaillent l’ergonomie de leurs appareils, leur maniabilité et leur facilité d’utilisation comme cette motobineuse Hyundai HTMB5255. Les marques ont rendu accessible aux particuliers des appareils réservés avant aux professionnels en rendant ces outils compacts et intuitifs. Cependant, même si ces équipements sont tous très robustes il est nécessaire d’en prendre soin pour augmenter leur durée de vie et leur efficacité. Sur motobineuse.info, nous avons donc souhaité vous mettre disposition des informations précises sur leur entretien qui vous permettront de faire vivre votre appareil le plus longtemps possible et de jouir au mieux de leur utilisation. Dans ce guide d’entretien d’une motobineuse, nous vous expliquerons le plus simplement et clairement possible pour apprendre le plus efficacement comment bien prendre soin de votre nouvel engin pour éviter toute déconvenue lors de son utilisation. Il vous suffit de suivre ce guide pour connaître les bons gestes et ne pas avoir à acheter un nouvel équipement après une saison d’utilisation.

Comment entretenir une motobineuse ?

2 modèles de motobineuse

Si vous avez navigué un peu sur notre site et notamment notre guide d’achat pour choisir votre motobineuse, vous savez déjà qu’il existe deux grands types de motobineuses, les thermiques et les électriques. Nous allons vous guider pas à pas sur l’entretien de ces deux types d’appareil. Pour commencer nous allons vous présenter à nouveau ces deux modèles.

Les motobineuses thermiques

C’est un engin puissant et qui a l’avantage de ne pas être encombrant pour autant. Il est adapté à des grandes surfaces allant entre 100 m² et 1000 m² donc sans fil électrique relié à une prise. Cet appareil dispose d’un moteur allant jusqu’à 6 cv (4 cv pour les moins puissants) et plusieurs vitesses. Il fonctionne donc à l’essence ou au fioul. Ce qui rend le moteur plus compliqué à entretenir qu’un appareil qui fonctionne à l’électricité. La motobineuse est dotée d’un outil de travail rotatif constitué par un jeu de fraises rotatives entraînées par un moteur au moyen d’une transmission. La fonction des fraises rotatives est de pénétrer le sol comme des lames. Vous l’avez donc compris cela demande un entretien de l’appareil rigoureux pour avoir la durée de vie la plus longue possible. Il peut vous arriver d’avoir à changer quelques pièces.

Les motobineuses électriques

La motobineuse électrique se branche donc directement sur une prise. C’est un avantage car vous faites des économies d’essence, mais c’est un inconvénient dans la maniabilité de celle ci si vous avez une surface qui n’est pas adaptée. Elle est faite pour des terrains ne nécessitant de pas de grands travaux et remuer votre terre sur des petites profondeurs afin de mélanger votre engrais. La puissance d’un appareil comme celui ci peut aller jusqu’à 750W pour des poids très légers. Comme la motobineuse Elem Garden Technich MTBE754 qui est dotée de 4 fraises avec une profondeur de travail de 22cm. Elle fait donc parfaitement l’affaire sur des petites surfaces et un travail de jardinage simple mais épuisant et difficile avec des outils manuels.

Comment entretenir sa motobineuse ?

Maintenant que nous vous avons présenté les deux types de motobineuse, nous allons pouvoir vous expliquer comment les entretenir. Nous avons listé les étapes à suivre pour que votre appareil soit après chaque utilisation comme neuf, puisse vivre plusieurs saisons et que votre investissement soit rentable. Commençons par la chose la plus logique, son nettoyage.

Le nettoyage après utilisation

Tout d’abord il est question de sécurité avant même de commencer quoi que ce soit après le travail de l’appareil il est très important d’attendre que le pot d’échappement refroidisse. Ensuite vous devez débrancher la bougie du moteur. Pour une motobineuse électrique n’oubliez surtout pas de retirer la clé de sécurité.  Faites basculer votre machine en arrière pur un accès plus facile à la zone de nettoyage. Mettez les manches sur le sol mais ne la mettez pas sur le côté. Si votre appareil est muni d’un cuve de filtre à bain d’huile retirez là. Munissez vous de gants épais et d’un de vos outils de jardin en bois ou en plastique (aucun objet métallique),  vous allez ensuite pouvoir procéder au nettoyage de vos outils de travail et de l’intérieur du carter de protection. La première chose à faire et de retirer toutes les mottes de terre en les faisant tomber, vous pouvez même passer un coup de jet d’eau  s’ il reste de la terre (n’utilisez surtout pas de laveur à haute pression pour ne pas abîmer votre matériel).  Enfin il faudra dépoussiérer le reste de la machine avec une brosse de ménage classique. Il faut garder en tête que votre appareil doit être impeccablement nettoyé après sont utilisation, cela être une des premières étapes les plus importantes dans son entretien. Une motobineuse mal nettoyée sera très vite inutilisable, en effet des restes de terre peut créer une panne et vous obliger à la faire réparer voir à en acheter un nouveau si le prix de la réparation n’en vaut pas le coût. Vous pouvez avoir une motobineuse qui ne vous coûtera pas cher comme la  motobineuse électrique Einhell RT 7530 mais si son nettoyage est mal fait votre achat aura été en vain et vos économies aussi.

Comment entretenir une motobineuse ?

L’entretien du filtre à air

Plusieurs filtres à air existent. Un filtre à air peut être encrassé pour différentes raisons ce qui peut causer une vraie perte de puissance, vous pouvez aussi rencontrer un problème au démarrage de votre appareil voire une usure prématurée du moteur de votre engin. Veillez donc toujours à ce qu’il soit propre. Le mieux serait de le changer au bout de 150 heures d’utilisation (pour les changements référez vous à la marque de votre appareil). Si vous devez nettoyer un filtre à air en mousse il faut le retirer après avoir enlever le couvercle et le laisser sécher à l’air libre (au soleil idéalement). Ensuite essorez le et répartissez l’huile en enlevant l’excédant. Remettez le en place.

Pour un filtre à bain d’huile il faut aussi retirer le couvercle puis après l’avoir enlevé, laver le filtre mousse. Ensuite il faudra procéder au lavage de la cuve (vous pouvez utiliser un simple liquide vaisselle) après l’avoir évidemment au préalable retirée et vidée. Vous allez ensuite pouvoir remonter le tout sans oublier de mettre de l’huile. Vous trouverez le niveau de remplissage sur la cuve du filtre .

Enfin pour un filtre à air double élément : il faudra d’abord retirer le filtre mousse et vérifier qu’ils ne sont pas abîmés (sinon il faudra les remplacer).  Il vous suffit de taper le filtre sur le sol afin de retirer tous les résidus. N’hésitez pas à souffler dedans pour éliminer toute la saleté. Une chose importante à savoir est de ne pas utiliser de brosse pour le nettoyage car cela endommagerait votre filtre.  Ensuite vous pouvez tout remettre en place.

L’entretien de l’huile moteur

Comme pour votre voiture avant chaque utilisation vous devez contrôler le niveau d’huile et la vidanger environ une fois par saison. Pour la vidange référez vous à la marque de votre motobineuse. Pour le contrôle du niveau d’huile cela se fait très simplement en mettant votre appareil sur un sol complètement plat, puis dévissez le bouchon le sortir et essuyer la jauge. Remettez la jauge en place sans revisser et lire sur celle ci son niveau. Le niveau doit toujours être compris entre le niveau bas et haut. Si le niveau n’est pas correct il faut le réajuster avec de l’huile. 

Le rangement de la motobineuse

Pour finir, la chose la plus importante et pourtant pas forcément la plus évidente pour pour tout le monde est l’endroit où vous allez ranger, stocker votre appareil. Il est nécessaire de le protéger et donc de le mettre dans un endroit qui est protégé de la poussière, de l’humidité ou à toutes particules qui puissent lui nuire alors que vous aurez pris toutes les précautions pour l’entretenir correctement. Soyez vigilants et mettez le à l’abri. Si vous n’avez pas de quoi le stocker dans un cabanon par exemple couvrez le d’une bâche, ou encore mettez le dans une caisse hermétique. Certains appareils sont très sensibles à l’extérieur tant sur la variance des températures, que l’humidité, ou encore la poussière.  Pour conserver votre appareil comme le motobineuse électrique Einhell RT 7530, faites en sorte qu’il soit protégé au maximum. Cela sera la dernière étape toute aussi essentielle pour entretenir au mieux votre appareil.

Comment entretenir une motobineuse ?

Nous avons passé en revu les étapes essentielles et les plus importantes pour l’entretien de votre motobineuse. Cependant chaque marque a ses particularités il est donc important de toujours vous référer aux notices fournies et les garder précieusement quelque part. Les pièces ne seront pas toujours les mêmes et même si les motobineuses, qu’elles soient thermiques ou électriques, sont construites de la même façon, l’entretien et le changement de certaines pièces ne sera pas pareil. Vérifiez le câblage une fois par saison et pour cela justement référez vous à la notice. Enfin pendant la pause hivernale nettoyez votre appareil de fond en comble, en retirant les fraises et contrôlez leur état. Il est possible que vous ayez à les remplacer (référez vous encore une fois à la marque) . Si celles ci sont trop usées le travail ne sera plus aussi efficace et usera le reste de l’appareil prématurément. Graissez votre arbre de travail et n’oubliez surtout pas de le protéger. Si vous suivez tous nos conseils votre engin résistera pendant quelques années et vous n’aurez pas fait un investissement pour rien.